Océan d'opportunités pour l'économie bleue

By Peter Wells, UICN CEM Young Professional.

Le 11 mars, le Berceau bleu La Fondation a convoqué une soirée de huit orateurs du gouvernement, du monde universitaire, de l'iwi et du secteur privé pour discuter de la «Océan d'opportunités”Pour l'économie bleue à Otautahi / Christchurch et en Nouvelle-Zélande dans son ensemble. Nous avons eu la chance d'accueillir une audience de 100 personnes en personne pour une discussion animée et d'annoncer notre candidature pour amener le Congrès international des aires marines protégées (IMPAC6) à Christchurch en 2026. L'opportunité de convoquer plus de 1000 délégués dans le monde est passionnante pour toute partie prenante locale mais vient avec la responsabilité. Le défi pour la Nouvelle-Zélande dans cette Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable est clair: faire passer la protection actuelle de la Nouvelle-Zélande de 0.4% de notre ZEE à 30% d'ici 2030, et comme nos panélistes l'ont tous convenu, l'opportunité d'y parvenir réside dans la collaboration. en équipe, insufflant des lentilles scientifiques, Te Ao Māori, économiques et politiques pour protéger et gérer les océans d'Aotearoa pour les générations à venir. L'un des grands points d'appui de cette conversation (et de la politique de soutien) pourrait résider dans IMPAC6. Ce sont encore les premiers jours, alors que nous planifions de futures expéditions de recherche, tournage et sensibilisation éducative, mais les choses se mettent en place et cela ressemble à un voyage passionnant à venir. Des liens vers les enregistrements d'événements peuvent être trouvés ici.


Monsieur Peter Wells est actuellement Project Volunteer chez le berceau bleu. Il a co-organisé l'événement et animé l'une des tables rondes.

Laissez un commentaire

%d blogueurs comme ceci: