Surveillance de la perte de végétation indigène dans les biomes brésiliens

By Flora Martins, UICN CEM Young Professional.

Le suivi de la déforestation en Amazonie brésilienne réalisé par l'Institut national de recherche spatiale (INPE) est bien connu. Grâce au projet de surveillance de la déforestation brute de l'Amazonie, PRODES, l'INPE a développé une méthodologie efficace qui fournit des données annuelles cohérentes sur la déforestation à l'échelle de 1: 250,000 1988 depuis 2015. La bonne nouvelle est que cette initiative s'étend désormais à d'autres biomes brésiliens. Depuis XNUMX, le « Programme brésilien de surveillance environnementale des biomes », du ministère de l'Environnement, a commencé à assurer une plus grande efficacité dans la surveillance de la déforestation, de l'occupation des sols et de l'utilisation des terres, de l'exploitation forestière sélective, des incendies et de la récupération de la végétation indigène.

Grâce au Fonds Amazon/BNDES, l'INPE et la Fondation pour la science, la technologie et les applications spatiales (FUNCATE) ont obtenu ensemble des ressources pour développer le « Projet de surveillance environnementale des biomes brésiliens ». Le projet vise (i) le développement et la mise en place de systèmes de suivi de la déforestation pour les biomes de la forêt atlantique, de la Caatinga, de la Pampa et du Pantanal ; (ii) estimer les émissions de gaz à effet de serre associées à la déforestation et définir le niveau d'émission de référence des forêts (NERF) (en collaboration avec le ministère brésilien de l'Environnement) aux fins de la politique REDD+.

L'étendue totale des biomes de la forêt atlantique, de la Caatinga, de la Pampa et du Pantanal au Brésil atteint 2.2 millions de kilomètres carrés (~ 25% du territoire national). Le suivi de la perte de végétation indigène dans ces régions couvre les phytophysionomies forestières et non forestières. La détection des changements d'occupation du sol est basée sur l'analyse des aspects spatiaux et temporels, comme la couleur, la forme, l'ombre, la texture, la tonalité des couleurs et le contexte (descripteurs spatiaux et temporels). L'ensemble du processus de détection et de cartographie de la déforestation est réalisé à l'aide de TerraAmazon, développé par l'INPE et la FUNCATE. Nous utilisons des produits satellitaires multispectraux et à moyenne résolution – principalement des images Landsat – pour l'interprétation visuelle et la cartographie manuelle, ce qui se traduit par une grande précision.

En décembre 2020, nous avons donné un aperçu de l'évolution de cette méthodologie, des processus clés pour produire des cartes de déforestation précises au cours des 30 dernières années et des nouveaux défis auxquels le Projet serait confronté, que je vous invite à lire ici. Une leçon centrale est qu'aucune technique informatique n'a, à ce jour, été capable d'atteindre la qualité des cartes de déforestation produites par l'interprétation visuelle des images satellites et la cartographie manuelle. Toutes les cartes résultantes de PRODES (tous les biomes) peuvent être acquises via le Plateforme TerraBrasilis. Plus de détails sur le projet peuvent être trouvés ici.


Mme Flora Martins est spécialiste SIG à FUNCATE, où elle est la coordinatrice exécutive du suivi de la déforestation pour les biomes de la forêt atlantique, de Caatinga, de la Pampa et du Pantanal, ainsi que les aspects des estimations d'émissions pour le FREL.

Laissez un commentaire

%d blogueurs comme ceci: